« La journée de l’amour » par Annie Gouilleux

Samedi 22 novembre 2014 – Salon des éditions libertaires

Témoignage et réflexions personnelles

Ce samedi 22 novembre 2014, les Salon des éditions libertaires avait programmé un débat avec Alexis Escudero, autour de son livre La reproduction artificielle de l’humain, publié aux Éditions du Monde à l’envers :

Ce débat n’a pas eu lieu parce qu’il a été violemment empêché par un commando (le mot n’est pas trop fort)de LGBT et de super féministes qui exigeaient son annulation et l’expulsion d’Alexis Escudero et de PMO, au motif d’homophobie, de LGBTophobie, de confusionnisme, de « masculinisme » et d’essentialisme. Selon leur tract (disponible sur superfeministe.blogspot.fr), tout débat est impossible avec ceux qui refusent la PMA pour tous.

Lire la suite

Publicités

Réflexion sur le blocage du débat sur la reproduction artificielle de l’humain (Lyon)

Un autre témoignage sur l’annulation du débat sur La reproduction artificielle de l’humain aux salon des Editions Libertaires de Lyon le 22 novembre 2014 :

« Le débat sur la reproduction artificielle de l’humain devant avoir lieu dans le cadre du salon des éditions libertaires de Lyon le 22 novembre 2014 a été bloqué, d’une façon suffisamment violente pour que de nombreuses personnes soient choquées. Cette action fait suite à une série d’ »événements » ayant eu lieu dans le milieu libertaire lyonnais. Ce texte est une réflexion personnelle sur ces faits. » Pour le lire, c’est ici.

Dialectique éristique ou l’art de donner toujours tort à Alexis Escudero

Cette petite brochure a été distribuée pour la première fois au Salon des éditions libertaires de Lyon, le 22 novembre 2014. Pour voir le fichier mis en page, c’est ici !

« Dialectique éristique ou l’art de toujours donner tort à Alexis Escudero » par Arthur Shopenhanar

suivi de :

« Florilège de citations sur Alexis Escudero et La reproduction artificielle de l’humain. »

Si vous lisez La reproduction artificielle de l’humain à haute voix,

vous sentirez mauvais de la bouche. No pasaràn !

Alexis Escudero a publié récemment La reproduction artificielle de l’humain. Selon lui : « PMA et GPA ne signifient pas l’égalité des minorités et des majorités sexuelles dans leur rapport à la procréation mais la soumission de tous et toutes à l’institution médicale, à l’État, à l’économie, et à la tyrannie technologique. A rebours des positions tenues par la gauche ces deux dernières années, les partisans de la liberté et de l’émancipation doivent s’opposer à la reproduction artificielle de l’humain, et à ce qu’elle implique inévitablement : eugénisme, marchandisation des corps et du vivant, manipulation génétique des embryons, transhumanisme. »

Vous avez tous une bonne raison d’en vouloir à Alexis Escudero ! Vous pensez que c’est un crypto-fasciste, c’est à dire qu’il ne pense pas comme vous. Son livre vous rappelle les heures les plus sombres de notre histoire. Vous êtes d’accord avec lui mais ne voudriez pas passer pour un con-vaincu. Vous ne l’avez pas lu – ou pas compris – mais vous n’êtes pas d’accord. Vos copains ne sont pas d’accord. Vous défendez la PMA – c’est à dire l’eugénisme et la marchandisation du vivant. La perspective de passer pour un transhumaniste vous amuse plutôt. Vous voudriez faire taire Escudero. Vous manquez d’arguments. Vous ne parvenez pas à vous hisser à la hauteur du débat politique.

Ces quelques stratagèmes sont fait pour vous. No pasarán !

Lire la suite

Une opération de com’ réussie pour Le monde à l’envers et Alexis Escudero !

Communiqué (ironique) des éditions Le monde à l’envers suite à l’annulation du débat sur La reproduction artificielle de l’humain à Lyon le 22 novembre 2014.

ex

 

Dans les milieux libertaires et anticapitalistes, la pub et les opérations de marketing agressif ont mauvaise presse. Au salon des éditions libertaires de Lyon, ce samedi 22 novembre 2014, les éditions Le monde à l’envers n’ont pas hésité à employer les grands moyens : treillis, rangers, mégaphone, insultes, coups au visage, menaces de mort, pour assurer la promotion de leur dernier ouvrage : La reproduction artificielle de l’humain.

Le salon ayant invité Alexis Escudero à présenter son livre, ses éditeurs ont embauché une équipe d’une quinzaine d’intermittents du spectacle pour jouer les trouble-fêtes, créer le scandale, et faire le buzz. L’agence d’interim lyonnaise CGA & Cie fournit un casting de premier choix : des acteurs et actrices virils et agressifs.

Lire la suite